Réussir son référencement : internalisation ou sous-traitance ?

internaliser son référencement

A la création ou lors de la refonte d’un site, la même question se pose à chaque fois : on embauche quelqu’un pour gérer le projet ? On fait appel à une agence ? Pendant longtemps, la première option a été de mise. Aujourd’hui, il semble que la bonne stratégie en référencement soit un mix agence/internalisation avec une part variable de l’un et de l’autre selon les cas. Voici quelques pistes pour faire les bons choix.

SEO et Web Agency

Enfonçons un préjugé : les agences web et freelances livrent extrêmement rarement à leurs clients des sites naturellement bien optimisés pour les moteurs (heureusement pour les SEO agency ceci dit !). Aussi surprenant que cela puisse paraître c’est la réalité du marché. Pourquoi ? Parce que ces compétences ne sont pas encore partagées par la majorité des webdesigners, développeurs et chefs de projet. Même dans les grandes agences le référencement est en général l’apanage d’une entité dédiée et un devis de SEO est rarement proposé au client en plus du contrat de création du site. Dommage… Pour la synergie, on repassera… Attention, même lorsqu’il est mentionné dans le contrat que le référencement sera pris en compte à la création du site, cela correspond à une prestation extrêmement basique qui à elle seule sera très insuffisante pour assurer un positionnement satisfaisant. Il est donc nécessaire de penser au référencement du site dès le début du projet, avec des ressources spécialisées qui ne seront pas celles qui créeront le site (j’en reparlerai une autre fois, cette question nécessite un article à lui seul). Dans la majeure partie des cas, la prestation de référencement commence donc (malheureusement) une fois le site crée. C’est là que le référenceur va intervenir. Il va commencer par auditer le site et va lister toutes les actions à mener. Dans la majorité des cas il y en a beaucoup et elles sont très variées.

Le contexte d’un projet de référencement de site

Disons-le tout net : aussi compétent soit le référenceur, ils ne peut pas tout faire tout seul et les résultats ne seront là que si l’entreprise participe activement à la réalisation des objectifs en y allouant :

Des ressources Écriture ou réécriture de contenus, reformatage de la navigation, ajouts fonctionnels, refonte technique partielle ou complète, création de fonctionnalités nouvelles, etc. Il est donc à prévoir des coûts afférents aux opérations de référencement : de maquettage, de gestion de projet, de développement, de configuration serveur, etc. En clair, l’équipe client ne va  pas chômer ! C’est d’ailleurs à cela que l’on reconnait un bon référenceur : il va donner à son client du travail, BEAUCOUP de travail…

Une priorisation forte Le référencement naturel est un processus long, qui nécessite la mobilisation de la totalité des équipes qui s’occupent du site et qui représente pour tous des contraintes additionnelles non négligeables qui vont obliger à des compromis techniques, éditoriaux, graphiques, marketing et fonctionnels. Cela veut dire qu’il est nécessaire qu’une priorité très forte soit impulsée au plus haut niveau de l’entreprise, non seulement au moment de la création du site et/ou de la mission de référencement mais ensuite tout au long de la durée du projet. A défaut, les recommandations de l’agence ou du référenceur en interne risquent de rester lettre morte… Il peut même être nécessaire d’intégrer le référencement aux objectifs annuels des cadres de l’équipe web (je sens déjà des dents grincer et des rires mauvais s’esquisser :-) ). Le coût d’un bon référencement ne s’arrête donc pas au montant de la prestation du référenceur.

Lire la suite sur Café Référencement : Réussir son référencement : internalisation ou sous-traitance ?

Google Actualités : la FAQ

Google news

Google Actualités suscite beaucoup de questions et on trouve finalement assez peu de réponses en ligne.
Voici une compilation des questions que l’on m’a posé ou que je me suis moi-même posées ou, dit autrement : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Google Actualités… sans jamais oser le demander !

Lire : Google News : Foire aux Questions